Bureau de Normalisation de
l'Aéronautique et de l'Espace

Bureau de normalisation par délégation AFNOR

Enregistrez-vous pour recevoir la newsletter du BNAE !

CONTACT

codification@bnae.asso.fr

 

• Rémi BILLARD

Responsable du Département Codification

+ 33 1 47 65 70 05

billard@bnae.asso.fr

 

Jean-Louis MOUSSU

Codificateur

+ 33 1 47 65 70 15

moussu@bnae.asso.fr

 Le système OTAN de NOMENCLATURE est un moyen de communication logistique : 

il constitue un langage international précis et sans ambiguïté.

 

 

PRESENTATION

 

Pour télécharger notre dépliant, cliquez ici.

 

Les armées de l’OTAN et pays affiliés entreposent, gèrent, et font évoluer un parc de plusieurs millions d’articles. Le but étant de maintenir opérationnel les matériels à un niveau garantissant  la souveraineté nationale.

Afin d’atteindre cette objectif, en réalisant parallèlement des économies les pays créèrent un système commun de codification. Opérationnellement, ce système contribue à l’interopérabilité des forces et des systèmes ainsi qu’aux efforts de standardisation des matériels. Il procure une large visibilité  sur l’ensemble des moyens et ressources militaires  permettant de :

 

–    Dimensionner les rechanges lors de la projection des forces en opération
–    Mettre en commun les ressources pour les activités de maintenance et rechange
–    Assurer l’approvisionnement mutuel des différentes armes

Economiquement, les gestionnaires de programme peuvent s’appuyer sur une base de plus de  16 Millions d’articles existant au FGI (Fichier générale des identifications). La rationalisation des achats des armées permet :

 

–    De s’approvisionner dans les stocks excédentaires d’un autre utilisateur
–    Regrouper les commandes et ainsi diminuer les prix
–    Encourager la concurrence en donnant l’accès a plusieurs sources d’approvisionnement
–    Gérer les budgets et suivi des dépenses    

 

L’utilisation d’un système codifié commun, permet de communiquer  indépendamment de la langue sur des critères  techniques et logistiques, tels que la disponibilité des sources d’approvisionnements ou la description des articles. Le travail du groupe des directeurs nationaux de codification (AC 135) en collaboration avec l’organisme ISO a également permit de conceptualiser le cycle de vie des matériels militaires selon la norme ISO 15288. Les avantages du Système OTAN de Codification (SOC) sont reconnus par les opérateurs logistiques, il fournit des informations précises sur l’identité et les caractéristiques du produit. Le SOC, est capable d’évoluer et permet une interopérabilité des forces de 28 pays de l’OTAN, 7 nations parrainées et 22 états partenaires. 

Concrètement, Les industriels ont mis au point des systèmes qui leur sont propres afin de répondre à leurs besoins spécifiques. Il s’ensuit que des types d’articles identiques répondant à des besoins comparables mais fabriqués par des industriels différents seront identifiés par un système de numérotation différent. Cela ne peut satisfaire les besoins d’utilisateurs tels que les forces armées, qui gèrent leurs stocks en fonction du type d’article et non pas de l’origine ou de l’utilisation de ce dernier. Peu leur importe qui l’utilise et sur quel système ou matériel il est installé ; dès lors qu’il présente les mêmes caractéristiques physiques, d’adaptation et fonctionnelles. On lui attribuera un numéro de nomenclature OTAN unique (NNO). Ce NNO sera ensuite utilisé par les logisticiens de tous les pays et forces armées de l’OTAN pour gérer cet article.

 

 

OBJECTIF

 

Son but est de permettre l'identification de l'article de ravitaillement (expression du besoin) par un numéro unique appelé NNO : Numéro de Nomenclature OTAN. Ce numéro est attribué par le CIMD (Centre d'Identification des Matériels de la Défense), installé à BRUZ près de Rennes.

 

 

STRUCTURE DU NUMÉRO DE NOMENCLATURE OTAN (NNO)

 

Exemple d'écritures d'un connecteur électrique normalisé, avec ses fabricants.

NNO : 5935-14-3377307

F0114

HE301B08RC20-39S1A

F0225

8-51-08RC20-39S50

F1983

951-08RC20-39S50

F0111

5108RC20-39S50

 

Avant la transmission des informations au CIMD, le Département "CODIFICATION" du BNAE établit :

1. les identifications d'articles à partir de plans, fiches techniques ou catalogues fournis par les industriels.

2. les identifications d'articles couverts par les normes officielles en vigueur (françaises AFNOR, européennes ASD, internationales ISO).

3. les descriptions des articles normalisés, des standards industriels (EADS, DASSAULT-AVIATION, SNECMA, TURBOMECA, ...).