Bureau de Normalisation de
l'Aéronautique et de l'Espace

Bureau de normalisation par délégation AFNOR

C'est en 1877, que les autorités françaises décident de fonder l'Etablissement Central de l'Aérostation Militaire de Chalais-Meudon, premier laboratoire d'aéronautique au monde.

La direction de l'établissement est confiée au jeune capitaine Charles Renard, âgé de 30 ans. Ce laboratoire avait pour mission de concevoir l'ensemble du matériel aérostatique militaire français à partir de composants réalisés dans l'industrie et de former les hommes à son utilisation. A cause de l'essor rapide des commandes, le capitaine Renard fut confronté, dés 1879, à des problèmes d'approvisionnement. Il limita alors le choix des cordes et des suspentes, nécessaires dans le maintien des ballons et de leur fixation à la nacelle, et définit leurs dimensions à partir des valeurs de base et d'une série de nombres appelée depuis " série de Renard ". La série de Renard, utilisée depuis dans de nombreux secteurs pour déterminer les dimensions successives des objets unifiés, constitue le premier travail de normalisation dans le domaine aéronautique.

Jusqu'en 1939-40, la normalisation des matériels et produits destinés à l'aéronautique civile et militaire a été effectuée par les Services Techniques de l'Aéronautique (STAé) dans le cadre de la réglementation propre au ministère de l'Air. L'administration avait l'initiative de l'élaboration des normes, l'industrie était consultée, mais l'approbation des normes et leur mise en application avait un caractère autoritaire de réglementation.

En 1941, le Bureau de Normalisation de l'Aéronautique (BNAé) se constitue sous l'égide du ministère de tutelle, du Commissariat à la Normalisation et de l'Association Française de Normalisation (AFNOR). Ce bureau est alors soutenu successivement par différents organismes à vocation aéronautique.

 

En juin 1963, à l'initiative conjointe des industriels de l'Aviation et des services dela Direction Techniqueet Industrielle de l'Aéronautique, est créée l'Association sous son actuel statut, sans but lucratif, déclarée au titre de la Loi de 1901 ; elle prend le nom de : Bureau de Normalisation de l'Aéronautique et de l'Espace (BNAE). En 1968, après présentation au Conseil d'Etat du dossier requis en la matière, et avec l'appui des pouvoirs de tutelle, l'Association est reconnue d'utilité publique.

 

Par décision du 24 septembre 1984, les Ministres de la Défense, des Transports et de l'Industrie ont agréé le BNAE comme bureau de normalisation, conformément aux dispositions de l'article 8 du décret n° 84-74 du 26 janvier 1984. Son champ de compétence est la normalisation dans le domaine des études et constructions aéronautiques et spatiales.

 

Le 16 juin 2009, un décret fixant les nouvelles modalités de fonctionnement du Système Français de Normalisation, précise le rôle de l’AFNOR et des Bureaux de Normalisation sectoriels. Le BNAE voit sa mission confirmée dans les secteurs de l’Aéronautique, de l’Espace.